Déjà 4 ans d'histoire avec vous, merci pour tout !!!
L'Opticienne Chelles

L'Opticienne Chelles

Bienvenue chez

La Basse Vision

zeiss presentation

Plus de 2 millions de Français souffre de malvoyance, autrement appelée Basse Vision.

Les personnes malvoyantes subissent une perte de la vue qui ne peut plus se corriger avec de simples lunettes. Au-delà même des pathologies et de leurs traitements, la basse vision s’accompagne souvent d’une perte d’autonomie (difficultés pour se déplacer, reconnaitre les visages, lire, écrire). 

En tant que professionnel de santé, l'Opticien se doit de s'investir dans la prise en charge de la Basse Vision. Cet investissement dans la prise en charge de la basse vision s’inscrit dans la continuité naturelle du rôle d’un opticien. C'est pourquoi l'équipe de l'Opticienne Chelles s'est formé afin de répondre à tous vos besoins et trouver, en conséquent, des aides. 


Vous trouverez ci-dessous les aides mises en place pour améliorer le bien-être quotidien des personnes malvoyantes.

Qui est concerné par la Basse Vision ?

Une personne est considérée comme malvoyante lorsque son acuité visuelle est comprise, après correction, entre 1/20e et 3/10e. Lorsque votre acuité visuelle est inférieure à 2/10e, les stimuli visuels sont insuffisants et conduisent à une perte d'autonomie, et bien sûr les corrections "classiques" ne peuvent pas y remédier. 

acuité visuelle différentes


Les pathologies et maladies menant à la malvoyance 

La DMLA (dégénérescence maculaire liée à l'âge) 


La DMLA est une pathologie qui provoque la détérioration de la partie centrale de la rétine (la macula). C'est aussi l'une des principales causes de la malvayance en France actuellement. Ce phénomène est directement lié au vieillissement naturel. Il existe deux types de DMLA : la sèche et l'humide. 


La DMLA dite sèche ou atrophique :

C'est la forme la plus fréquente et elle se caractérise par la disparition progressive des cellules qui constitue la rétine. ces modifications forment des tâches noires concentrées au centre du champs visuel. Ces tâches s'agrandissent jusqu'à se regrouper pour former une lésion centrale importante, conduisant à une forte diminution des performances visuelles. 


La DMLA dite humide ou exsudative :

Elle se caractérise par la formation de vaisseaux sanguins fragile derrière la rétine, provoquant des saignements et parfois des tissus cicatriciels. C'est la forme la moins fréquente mais la plus dangereuse, car elle se développe très rapidement et est associée à une perte de la vision centrale sévère en stade final. 

dmla seche déformation image

Vision d'une personne atteinte d'une DMLA sèche

dmla humide déformation image

Vision d'une personne atteinte d'une DMLA humide

La rétinite pigmentaire :


La rétinite pigmentaire est une maladie génétique dégénérative de l'oeil qui se caractérise par une perte progressive de la vision évoluant généralement vers la malvoyance. La capacité de la rétine à répondre à la lumière est également affectée. 

Cette altération est due à la destruction de bâtonnets puis des cônes, ce qui a pour conséquence l'apparition progressive de petites tâches dans la rétine. La vision périphérique disparait petit à petit. 


rétinite pigmentaire vision

Vision d'une personne atteinte d'une rétinite pigmentaire

glaucome vision d'une personne

Le Glaucome :


Le glaucome est une maladie de l'œil responsable de lésions du nerf optique. Il s’agit du nerf partant de la rétine, à l’arrière de l’œil, et transportant les images jusqu’au cerveau. Lorsqu’il est abîmé, le champ visuel est réduit. La vision est altérée et cela peut conduire à la cécité. Elle est le plus souvent due à une élévation de la pression interne de l'œil. Il existe trois types de glaucome. 

Cette affection est la seconde cause de cécité en France


Le Glaucome Chronique à Angle Ouvert 

C'est la forme la plus fréquente de la maladie (90 % des cas). Il est provoqué par la fermeture progressive du filtre d’évacuation de l’humeur aqueuse. L’humeur aqueuse s’évacue moins bien par le filtre, ce qui entraîne une élévation de la pression oculaire. L’altération de la vision est lente, indolore, sans gêne perceptible au début. Ainsi, le glaucome est difficile à dépister, car il évolue longtemps sans symptômes apparents.


Le Glaucome Aigu à Angle Fermé : il est dû à une anomalie de l'anatomie de l'œil empêchant l'évacuation de l'humeur aqueuse. Celle-ci reste totalement bloquée derrière l’iris. La pression à l’intérieur de l’œil augmente fortement. La personne ressent des symptômes caractéristiques : douleurs brutales, sensation d’œil qui va exploser, baisse soudaine de la vision. Il faut alors agir en urgence, pour éviter que le nerf optique ne soit endommagé et que la personne ne devienne rapidement aveugle.

glaucome évolution de la pathologie

Evolution du glaucome

Les Glaucomes Secondaires : ils sont liés à une cause traumatique (un choc sur l’œil) ou à une maladie inflammatoire ou congénitale.
rétinopathie diabétique vision

Vision d'une personne atteinte d'une rétinopathie diabétique

La Rétinopathie Diabétique : 

La rétinopathie diabétique est une grave complication du diabète qui touche 50% des patients diabétiques de type 2. Les yeux sont particulièrement sensibles à l'atteinte des petits vaisseaux. 

A l'extrémité des artères se trouvent les capillaires, ces petits vaisseaux qui irriguent les parties du corps et les organes. Composée de cellules visuelles et parcourue par une multitude de petits vaisseaux, la rétine est cette fine membrane de l'oeil qui réceptionne les impressions lumineuses venues de l'extérieur. Via le nerf optique, elle les transmet au cerveau qui les traduit en images. L'excès de sucre dans le sang fragilise la paroi des capillaires, entraînant une perte d'étanchéité. Il s'ensuit la rupture puis l'éclatement des vaisseaux rétiniens.


Au fur et à mesure, des zones étendues de la rétine ne sont plus oxygénées. En réaction, la rétine produit de nouveaux vaisseaux encore plus fragiles. Le phénomène s'amplifie et s'étend jusqu'à la macula (zone au milieu de la rétine) où se situe le centre de la vision. La macula s'épaissit, il se produit un œdème maculaire (gonflement de la macula), responsable alors d’une baisse de l’acuité visuelle qui peut être très importante et que partiellement réversible.

La prise en charge et les solutions

En partenariat avec Carl Zeiss Vision, nous prenons rendez-vous avec vous afin d'effectuer des examens complémentaires et faire un historique de vos plaintes et vos besoins. Une adaptation simple et efficace en 4 étapes :

etape 1 et 2 examen préalable bv
// Etape 1 + 2 Analyse des besoins 
/ test de l'acuité visuelle
etape 3 examen préalable bv
// Etape 3 Détermination du grossissement nécessaire
etape 4 examen final et decision
// Etape 4 Choix de la solution de basse vision

Les solutions les plus simples :


Les loupes à main (faible grossissement), les loupes électroniques et les vidéo-agrandisseurs sont des systèmes simples pour assister la lecture. Les filtres chromatiques dites "teintes médicales" permettant d'améliorer les contrastes et donner plus de confort dans le quotidien. 

teintes médicales filtres chromatiques

Teintes médicales

systemes telescopiques galilée

Système télescopique de Galilée

Les solutions pour les handicaps plus lourds : 


Pour les personnes qui malgré leur correction optimale, l'acuité visuelle n'est pas assez bonne pour des activités du quotidien, il existe des systèmes télescopiques permettant de voir aussi bien de loin que de près (grâce à l'ajout de petites bonnettes). Nous pouvons soit l'adapter sur un oeil, soit sur les deux yeux en fonction des performances visuelles mesurées. 

systemes telescopiques kepler

Système télescopique de Kepler

Des solutions existent, alors n'hésitez pas à nous contacter. Il est cependant important d'en parler à votre ophtalmologue, ensemble, ophtalmologue, orthoptiste et opticien, nous formons une équipe afin de vous aider et vous accompagner pendant toute l'adaptation aux solutions.