Déjà 4 ans d'histoire avec vous, merci pour tout !!!
L'Opticienne Chelles

L'Opticienne Chelles

Bienvenue chez

Comprendre votre vue

Plusieurs troubles visuels existent, découvrez et comprenez le votre.

La Myopie : 
Si vous êtes myopes, vous aurez des difficultés à voir des objets de loin

Votre vue est nette lorsque vous regardez des objets proches, mais plus loin, les objets deviennent flous ou brouillés. Cela peut avoir une incidence sur votre vue lorsque vous conduisez, faites du sport ou essayez de reconnaître des gens et des objets au loin. Cela peut conduire à une fatigue oculaire et à des maux de tête.


La myopie survient lorsque votre œil est trop long de la partie avant vers la partie arrière de l’œil ou que la courbe de votre cornée est trop forte. De ce fait l’image de l’objet observé se place avant la rétine : l’image se formant sur la rétine est floue.

On peut être myope à tout âge, mais cela commence généralement à la puberté. Cela ne survient généralement pas après l’âge de trente ans, mais des personnes âgées souffrant de cataracte peuvent devenir myopes.


On corrige ce trouble visuel avec des verres correctifs concaves.


Les verres concaves divergent la lumière à travers l’oeil afin que l’image de l’objet observé sans verres soit reculée sur la rétine et est donc vue nette.

L'Hypermétropie (ou Hypéropie) : 

Si vous êtes hypermétrope, vous pouvez voir de loin des objets de manière nette, mais avez des difficultés à vous concentrer sur des objets proches de vous. Dans des cas plus graves, il peut être difficile de se concentrer sur des objets quelle que soit la distance. 


L’hypermétropie peut perturber les activités quotidiennes, telles que la lecture, l’écriture et les autres tâches à réaliser de très près. Cela peut conduire à une fatigue oculaire et à des maux de tête.


L’hypermétropie survient lorsque l’œil est trop court de la partie avant vers la partie arrière de l’œil ou que la courbe de la cornée est trop plate. Ainsi l’image de l’objet observé se forme après la rétine. De ce fait, l’image se formant sur la rétine est floue.

Certains enfants naissent hypermétropes, mais leur vue se corrige généralement elle-même au cours du développement de leurs yeux. Les adultes peuvent devenir hypermétropes, ce qui s’observe plus souvent à l’approche de la cinquantaine.

En outre, il existe une autre forme d’hypermétropie, liée à l’âge et est appelée presbytie.


On corrige cette amétropie avec des verres correctifs convexes.

Les verres convexes convergent la lumière à travers l’œil afin que l’image de l’objet observé soit avancée sur la rétine. Lorsque la correction est petite pour les hypermétropes, on appelle cela des lunettes de repos (pour l’ordinateur, la télévision, ou la lecture).

L'Astigmatisme :

L’astigmatisme est un trouble oculaire courant qui peut avoir pour conséquence une vision floue ou déformée à toutes distances, variable en fonction de l’étendue de l’astigmatisme. Il peut toucher des personnes de tout âge. Les personnes atteintes d’astigmatisme sont souvent également myopes ou hypermétropes.


Quelles sont les causes de l’astigmatisme ?

Les images que transmet votre œil à votre cerveau ne sont nettes que si les rayons lumineux passant dans votre œil se concentrent sur un unique point de votre rétine à l’arrière de votre œil.

L’astigmatisme survient lorsque, soit la surface de l’œil (la cornée), soit le cristallin (qui se trouve derrière la cornée), présente une forme irrégulière. Au lieu d’être ronde, sa forme ressemble plutôt à un ballon de rugby. En conséquence, l’image de l’objet observé est déformée lorsqu’elle se forme sur la rétine.


Quels sont les symptômes de l’astigmatisme ?

L’astigmatisme peut provoquer une vision trouble lorsque vous essayez de vous concentrer sur des activités qui nécessitent de voir des objets de loin, tels que des panneaux de signalisation. Cela peut également avoir une incidence sur des activités nécessitant une vision de près, telles que la lecture ou la couture. Non traité, l’astigmatisme peut conduire à des maux de tête, une fatigue générale, au strabisme et à des douleurs musculaires autour de l’œil.

Près de la moitié de la population présente une forme d’astigmatisme et cela peut généralement être corrigé grâce à des lunettes.

On corrige cette déformation avec des verres correctifs toriques.

Les verres toriques compensent angulairement la déformation de la cornée. Ainsi, l’image de l’objet observé n’est plus déformée lorsqu’elle se forme sur la rétine.

La Presbytie 

La presbytie est un trouble de la vision lié à l’âge qui touche presque tout le monde. En vieillissant, vous avez plus de difficultés à voir de très près, surtout par faible luminosité.


Quelles sont les causes de la presbytie ?

En approchant de la cinquantaine, le cristallin peut perdre de son élasticité et de sa souplesse. C’est un processus de vieillissement normal de l’œil : le cristallin se durcit. En effet, comme tous les muscles du corps, l’œil perd sa capacité à se « contracter » afin de voir net.

Quels sont les symptômes de la presbytie ?

Pour un presbyte, il est plus difficile de distinguer de manière nette des objets proches, et de faire la mise au point d’un objet lointain à un objet proche. Cela peut affecter la vision durant des activités de la vie quotidienne, comme la lecture. Les caractères peuvent être flous de très près et vous pouvez vous voir contraint de tenir des livres, des magazines et des menus à une certaine distance pour les voir plus nettement.


Sans correction visuelle, la presbytie peut occasionner des maux de tête et une fatigue oculaire.

Il existe aujourd’hui de nombreux équipements paramédicaux permettant de corriger ce trouble visuel :

  • Lunettes à verres progressifs
  • Lunettes à verres multifocaux (double ou triple foyer)
  • Lunette à verres unifocaux (corrigeant uniquement la vision de près)
  • Lentilles de contact (progressives, multifocales ou unifocales)

Des interventions chirurgicales sont également possibles :

  • Laser (Presby-Lasik)
  • Laser Excimer
  • Chirurgie classique : on remplace le cristallin par un implant multifocal

NB : Pour les interventions chirurgicales, renseignez-vous auprès de votre ophtalmologue